Depuis bientôt 3 siècles, des coucous sont fabriqués à la main dans la région allemande dite de la Forêt-Noire (Schwarzwald). Cette pièce d’horlogerie, reconnaissable à son style unique et à son oiseau qui sort annoncer l’heure a très peu évolué depuis ces 300 dernières années. Et ce, malgré que de nouvelles techniques et de nouveaux matériaux apparaissent régulièrement. La technique de fabrication et de fonctionnement du coucou traditionnel Forêt-Noire respecte donc cette tradition.

Voyons dans cet article en détail comment fonctionne une horloge coucou.

Deux grands types d’horloge à coucou au fonctionnement bien différents

Savoir comment fonctionne un coucou peut ne pas sembler important pour choisir le coucou idéal ; cependant, le mouvement d’un coucou n’est pas seulement le mécanisme qui entraîne l’horloge pour indiquer l’heure qu’il est, mais il affecte également de nombreux autres aspects de l’horloge.

Il existe deux principaux modes de fonctionnement des coucous :

  • les mouvements mécaniques
  • les mouvements à quartz.

Le mouvement d’un coucou a une incidence sur la fréquence de remontage de l’horloge et sur la façon dont elle est mise en silence la nuit. Le mouvement d’un coucou détermine également la durée de vie, les performances et la précision de l’horloge.

Comment fonctionne un coucou à mouvement mécanique ?

Lorsqu’on parle de coucou traditionnel ou horloge coucou Forêt-Noire on désigne un pendule qui est entraîné par un mouvement mécanique. Les coucous de la Forêt-Noire ont été créés avant l’arrivée de l’électricité. Un coucou authentique de la Forêt-Noire doit donc être équipé d’un pendule pour entraîner le mouvement mécanique du coucou.

Le balancement des poids

Le fonctionnement d’un coucou à mouvement mécanique est assuré par le balancement du pendule à un rythme régulier – une seconde pour chaque mouvement de va-et-vient – lorsque des poids au bas du pendule entraînent le mouvement par la force de gravité (sur un coucou, le pendule a souvent la forme d’une feuille d’érable et les poids sont en forme de pomme de pin). Les poids sont sur une chaîne qui s’enroule autour d’un engrenage qui entraîne les engrenages internes du coucou. Chaque mouvement du pendule est entraîné par la descente des poids, ce qui fait tourner les engrenages et produit le « tic-tac » et les cris de coucou associés à ces horloges murales actionnées par des poids.

Nombre de poids sur un mouvement mécanique

Les coucous musicaux ont trois poids, et les coucous non musicaux n’en ont que deux. Dans les deux types d’horloges, le premier poids sert à chronométrer l’horloge, le second poids contrôle le coucou et les mouvements des oiseaux. Dans les coucous musicaux, un troisième poids commande la boîte à musique. Les poids sont suspendus à des chaînes sous le coucou et tombent lentement au fil du temps. Lorsque les poids atteignent le sol, il suffit de les tirer vers le haut pour rembobiner l’horloge.

Remonter l’horloge coucou

La vitesse à laquelle les poids descendent dans un coucou à mouvement mécanique dépend du cycle de vie de l’horloge, qui peut être d’un jour ou de huit jours. Un coucou à mouvement de huit jours ne doit être remonté qu’une fois par semaine et est généralement plus grand et plus complexe, ce qui le rend plus cher. Un coucou à mouvement d’un jour nécessite un remontage quotidien, a un mouvement plus petit et est généralement plus léger, ce qui en fait une option plus abordable.

Couper le son du coucou

L’option d’arrêt manuel exige que le propriétaire désactive le son de l’horloge chaque nuit et la rallume le matin. Certaines horloges à mouvement de huit jours sont disponibles avec une option d’arrêt automatique, qui permet de faire tourner le coucou et la musique de 21 heures à 8 heures du matin. Les arrêts automatiques sont généralement un peu plus coûteux que l’option d’arrêt manuel.

La plupart des horloges musicales à mouvement mécanique jouent deux chansons. Les plus courantes sont : « The Happy Wanderer » et « Edelweiss ». Un coucou à cycle de huit jours alterne la chanson à l’heure, et un coucou à cycle d’un jour alterne la chanson toutes les demi-heures.

La préservation de l’art et de la tradition des anciens horlogers allemands est évidente dans le fonctionnement d’un coucou à mouvement mécanique. Peu de choses ont changé au cours des siècles. De l’animation à la boîte à musique, le coucou mécanique est actionné par des poids entièrement actionnés par la gravité.

Un mécanisme traditionnel certifié

Pour préserver l’intégrité du fonctionnement des coucous et entretenir ce savoir-faire, un groupe de passionnés experts en coucous a créé la VdS, ou Verein die Schwarzwalduhr, une association qui maintient vivante la tradition de la Forêt-Noire sur le fonctionnement des coucous. Chaque horloge fabriquée selon ces directives strictes est accompagnée d’un certificat officiel de l’Association des coucous de la Forêt-Noire, qui garantit que le coucou a été construit en utilisant les mêmes mécanismes et composants éprouvés des coucous de la Forêt-Noire des années 1700.

Comment un coucou à quartz fonctionne-t-il ?

Un coucou à quartz fonctionne à piles, par opposition à un coucou à mouvement mécanique. La caisse de résonance et l’animation des coucous à quartz sont alimentées par des piles et nécessitent un minimum d’entretien. Les propriétaires doivent simplement changer les piles.

Coucou à quartz et sonnerie

Les coucous à quartz peuvent également jouer de la musique. Généralement, ces coucous fonctionnent en jouant électroniquement une des 12 mélodies à l’heure.

Détecteur de luminosité

Un avantage apprécié chez les acheteurs de coucou à quartz est une fonctionnalité en option très courante : un capteur de luminosité qui coupe automatiquement la sonnerie du coucou lorsque la maison est plongée dans le noir, généralement la nuit. Grâce à cela, pas de risque d’être réveillé de façon intempestive par le coucou.

Comment fonctionne le mécanisme qui fait sortir le coucou ?

Toutes les heures, un petit coucou en bois sort de l’horloge et pousse son petit chant. Dans les horloges à mouvement mécanique, deux petits tuyaux en bois sont fixés à deux minuscules soufflets en bois, ou chambres à air, de chaque côté de l’horloge. L’air remplit les chambres, car le mouvement de l’horloge active le soufflet, ce qui fait entrer et sortir l’air des sifflets. L’épaisseur du coucou varie en fonction de la taille de l’horloge, des soufflets et des tuyaux.

Cette technique est celle qui est encore en vigueur aujourd’hui sur les coucous traditionnels.

Tous les coucous ont un oiseau. Le mouvement d’entrée et de sortie du coucou est également commandé par le mouvement de l’horloge. Dans les horloges à quartz alimentées par des piles, le son et le mouvement du coucou sont produits électroniquement.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *